Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
               

OL féminin : en ligue des Champions, les olympiennes étrillent Zorkiy

jeudi 1 novembre 2012

OL+féminin
Trois jours après une belle victoire contre Guingamp (3-0), les filles de Patrice Lair ont parfaitement négocié leur 8e de finale aller de Ligue des Champions, en écrasant les russes de Zorkiy (9-0). Si leurs collègues masculins ont totalement sombré contre Nice en Coupe de la Ligue (1-3), il ne fallait en revanche pas s’attendre à un faux pas des féminines de l’OL. 

Toujours motivées, et bien supérieures à leurs adversaires, les Fenottes continuent leur sans faute depuis le début de saison : 9 matchs, 9 victoires, 64 buts marqués, aucun encaissé. Un total impressionnant qui, puisqu’il se répète chaque semaine, a tendance (et c’est dommage) à tomber dans la banalité la plus absolue. La preuve : hier encore, sur un terrain à la limite du praticable et avec des conditions climatiques compliquées (neige), les coéquipières de Lotta Schelin se sont imposées facilement en Russie, sans trembler ni éprouver la moindre difficulté, par 9 buts à 0.
 Le triplé de Nécib 
Le score ne prenait de l’ampleur qu’en seconde mi-temps, car lors de la pause, les rhodaniennes menaient par trois buts (réalisation de Camille Abily, meilleure buteuse du club, et doublé de Louisa Nécib). Sarah Bouhaddi, critiquée en Equipe de France, sortait néanmoins une parade au bout de 20 minutes de jeu sur une frappe de Sochneva et gardait ses cages inviolées. 

En seconde mi-temps, les Fenottes ont déroulé. 
Louisa Nécib s’offrait son premier triplé de la saison peu après le quatrième but d’Amandine Henry dans ce match. Patrice Lair faisait tourner son équipe à l’heure de jeu, en faisant entrer Tonazzi et Dickenmann à la place de Schelin et Le Sommer. Les filles continuaient à pousser, et malgré un poteau et une barre, elles ne lâchaient rien. Laëtitia Tonazzi inscrivait son petit but, suivi par un csc de Kostyukova et deux dernières réalisations d’Otaki et Henry (sur penalty). 

Un derby à préparer 
Avec cette large victoire à l’extérieur (9-0), il ne fait plus aucun doute que les rhodaniennes se qualifieront pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Elles joueront le match retour la semaine prochaine, à Lyon, mais doivent d’ici là négocier le premier derby de la saison : le déplacement à Saint-Etienne, dimanche (13h), promet d’être explosif.
 Mikhaël Defoly 
----------------------------

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire